Devis gratuit

Arras/ la ville

Arras, c’est quoi ? C’est où ? C’est comment ?

Arras, ancienne capitale de l’Artois, est le chef lieu de la région Pas-de-Calais. Arrageois et Arrageoises sont, aujourd’hui, presque 45 000 à habiter dans cette capitale historique, administrative et universitaire. Plus connue sous le nom de « Nemetocenna » (son nom Gaulois) il y a bien longtemps – qui provient du celte Nemeton et qui veut dire « Lieu Sacré » – ou encore de « Nemetacum » (son nom Romain) puis « Atrebatum » (sous le Bas-Empire), Arras est célèbre pour ses draperies colorées et luxueuses… Vous préférez surement des photos avec des légendes explicatives plutôt qu’un roman sur « Arras et son histoire », « La géologie d’Arras et ses environs »… etc ? Nous aussi… On va essayer de vous présenter cette belle ville le plus simplement possible ! Allons-y…

Le Beffroi d’Arras
Le Lion du Beffroi d’Arras
Le Beffroi d’Arras en soirée
L’embrasement du Beffroi d’Arras
Les façades face au Beffroi
Arras, son Beffroi

Construit de 1463 à 1554 et agrandi par deux fois en 1572 et 1658, le Beffroi d’Arras culmine à 75 mètres de hauteur pour vous offrir une vue imprenable sur la ville qu’il protège.

Il a été malheureusement détruit en grande partie pendant la grande guerre de 1914. Des travaux de rénovation, de 1924 à 1932, le feront renaître pour que vous puissiez aujourd’hui l’admirer.

Ce lieu de visite incontournable, classé au patrimoine mondial de l’humanité, accueille dans ses murs l’hôtel de ville et l’Office du Tourisme. La salle d’honneur, revêtu de magnifique boiseries sculptées, est tapissée d’une très belle toile de plus de 50 mètres de long retraçant la vie des Arrageois au 16e siècle.

Arras, sa Citadelle

Surnomée « La Belle Inutile » – par rapport à sa position fort peu stratégique – cette Citadelle érigée par Vauban entre 1668 et 1672 servait à protéger la ville contre des invasions ennemies.

Classée aujourd’hui au patrimoine mondial de l’Unesco, ce lieu – anciennement base militaire du 601e régiment – accueille de nombreuses entreprises (comme votre agence Digistart) et de nombreuses manifestations : le Main Square Festival – le plus grand festival de l’été au nord de Paris en juillet – ou encore le Tour de France 2014.

A l’extérieur de l’enceinte se trouve « le Mur des Fusillés » tristement célèbre avec ses 218 membres de la Résistance, fusillés pendant la Deuxième Guerre mondiale et « le bois de la Citadelle », entièrement réaménagé en un superbe lieu de promenade avec une faune et une flore préservées, et qui accueille aujourd’hui un parcours d’accrobranche.

Pont de la Citadelle d’Arras
Le Mur des Fusillés
Place des Héros
La Grand’Place d’Arras
Exposition de voitures sur la Place des Héros
Entrée sur la Grand’Place
Les façades de la Grand’Place
Arras, ses Places

La Grand’Place et la Petite Place – aussi connue sous le nom de « Place des Héros » – furent, à l’origine, conçues pour l’accueil des grands marchés.

Avec plus de 17 000 mètres carrés de pavés historiques, 155 façades de maisons et 345 colonnes de grès, ces 2 places, démolies en grande partie au cours de la première guerre mondiale, furent reconstruites à l’identique après 1918.

Ces places accueillent aujourd’hui de multiples manifestions comme l’embrasement du célèbre Beffroi, le marché de Noël et bien plus encore. En dessous, 2 ou 3 niveaux de galeries accueillent le « Jardin des Boves » – abri et lieu de rassemblement pour les troupes alliées, en 1917 et aujourd’hui circuit touristique.

Partager : Facebook Twitter Pinterest Google Plus StumbleUpon Reddit Email